ISOLATION DES COMBLES : PRINCIPE, AVANTAGES, POSE

isolation des combles a travers toit
2 avril 2019 admin8878 0 Comments

Isolation des combles : principe, avantages, pose

Il existe plusieurs sortes d'isolation : l'isolation par le toit, l'isolation des combles, l'isolation en sarking, l'isolation entre-chevrons... Il est possible d'isoler une habitation ou un logement lors de sa rénovation, de sa réfection ou de sa construction. L'isolation des combles est de plus en plus répandue. Faire appel à un couvreur pour réaliser l'isolation des combles peut être réellement bénéfique pour le bien-être de sa famille, mais aussi pour des raisons économiques. Mais qu'est-ce que l'isolation des combles exactement ? En quoi consiste-t-elle ? Pourquoi faire appel à un couvreur ? Quels en sont les avantages ? A TRAVERS TOIT répond à vos nombreuses questions concernant l'isolation des combles.

L'ISOLATION DES COMBLES : LE PRINCIPE

On appelle "les combles" l'espace vide compris entre le dernier plancher du logement et la toiture. Pour isoler des combles, la technique la plus courante est l'isolation par l'intérieur. Il en existe trois manières :

  • L'isolation des combles par l'intérieur en posant le matériau isolant au sol. Pratique pour les combles perdus (c'est-à-dire non aménageables), elle ne nécessite pas de chauffage dans cet espace.
  • L'isolation des combles par l'intérieur en exploitant les rampants (c'est-à-dire l'intérieur des pentes de la toiture). Cette solution permet de laisser le sol libre d'accès, mais entraîne une légère diminution de la hauteur. Elle est parfaitement adaptée pour les combles aménagés ou aménageables.
  • L'isolation des combles par l'extérieur permet de conserver le volume intérieur des combles. Il s'agit ici de poser le matériau isolant entre les éléments de la charpente et de la toiture. On appelle cette technique le "sarking".

L'ISOLATION DES COMBLES PERDUS

Afin de choisir la technique à utiliser pour isoler des combles perdus, il faut étudier avant tout la structure de la maison et les accès aux combles. S'il n'y a pas de réel plancher, on peut opter pour la réalisation d'un plancher grâce à un isolant. Il ne s'agira en aucun cas d'un vrai plancher, mais il pourra résister au poids de l'isolant prévu. Plusieurs techniques sont disponibles pour la pose d'isolant au sol :

  • Le soufflage mécanique est adapté aux combles sans accès pratique. Il s'agit d'insuffler l'ensemble de la surface des combles. Le plus souvent, c'est la laine de verre qui va être choisie pour sa rapidité de pose et sa qualité.
  • L'épandage manuel se fait par répartition manuelle, ce qui permet d'utiliser des matériaux isolants plus fragiles (ouates de cellulose...).
  • Le panneau isolant nécessite que les combles soient accessibles.Un découpage des isolants permet une homogénéité de l'isolation sur toute la surface du sol.

L'ISOLATION DES COMBLES AMÉNAGEABLES

Les précédentes techniques exposées d'isolation au sol n'est pas optimal pour des combles aménagés ou aménageables. Dans ce dernier cas, il faudra choisir une isolation des rampants. Cette solution nécessite un niveau continu des couches d'isolant. Cela permettra une isolation efficace et une bonne résistance thermique, le but étant de supprimer les ponts thermiques. Il est également possible de fixer une seule couche de laine sous les chevrons, mais cette façon entraîne une perte de volume de la pièce. Pour contrer cet inconvénient, on a régulièrement recours à une isolation double couche, fixée entre les chevrons puis sous les chevrons.

L'ISOLATION DES COMBLES : LES AVANTAGES

L'isolation des combles est souvent choisie par les particuliers comme par les professionnels grâce à ses nombreux avantages. Économies, bien-être, rapidité... Voici les bénéfices qu'apportent l'isolation des combles.

  • L'isolation des combles vous apportent jusqu'à 30% d'économies sur votre facture de chauffage ! 50% de la chaleur s'évapore par le toit. Isoler ses combles permet donc de garder la chaleur au sein de son logement et donc, de baisser le chauffage.
  • Grâce au gain d'énergie, à son coût très abordable et aux économies qu'elle génère, l'isolation des combles est très vite rentabilisée, entre 5 et 6 ans seulement !
  • Isoler les combles permet de profiter de nombreuses aides : crédit d'impôt, Pacte Énergie Solidarité, Prime Quelle Énergie, TVA à 5,5%...

L'ISOLATION DES COMBLES : UNE RAPIDITÉ DE POSE

La pose d'un isolant dans les combles est une technique très simple et donc rapide. L'isolation des combles s'adapte à tous les types de toitures et de couvertures. Votre couvreur pourra vous aider dans le choix du matériaux et de la technique après une étude rapide du toit. Voici, étapes par étapes, comment procède le couvreur lors de l'isolation des combles aménagés.

  • Fixer les suspentes perpendiculairement aux chevrons tous les 40 à 50 cm jusqu'à recouvrir toute l'étendue de la surface.
  • Placer une première couche d'isolant entre les chevrons. Si le toit n'est pas protégé contre les vapeurs, il faudra laisser un espace de 2 cm entre la toiture et l'isolant.
  • Placer une seconde couche d'isolant en les embrochant sur les suspentes.
  • Placer la membrane d'étanchéité, pour limiter l'humidité de la pièce, en la découpant aux bonnes mesures, majorées d'une vingtaine de centimètres. La membrane d'étanchéité est à appliquer sur le rampant en laissant 10 cm le long de chaque mur. Le long des murs, il faudra placer un mastic pour fixer définitivement la membrane d'étanchéité.
  • Placer des fourrures horizontales pour fixer les plaques de plâtre en les clipsant aux suspentes.
  • Poser les plaques de plâtre par dessus la membrane d'étanchéité, puis monter les plaques à l'aide d'un lève plaque et les visser directement aux fourrures horizontales. Un fois les plaques fixées, il suffira de couper les excédents de membrane d'étanchéité avec un cutter. Il faudra ensuite appliquer de l'enduit, maroufler et laisser sécher.

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *